LES GRANDES LIGNES

 

La variété Pink Eyed Dilute ou PED (Ambre et Champagne) n'est quasiment pas travaillée, sauf quelques éleveurs disséminés par-ci par-là en Europe. Ceci implique une grande difficulté à trouver des reproducteurs de qualité, les personnes possédant du PED ne me convenant pas forcément, ou travaillant déjà avec du sang issu d'ici.

J'ai donc pas mal réfléchis à ce que je pourrais faire pour perpétuer la famille d'ERT 51, n'ayant plus de suite après la portée "NAN Carotène x ALC Sambuca Inferno Ice". J'ai donc réfléchi à l'emploi de la consanguinité que j'appelle indirecte, ou linebreeding. C'est-à-dire croiser entre eux des individus ayant un lien de parenté éloigné, type oncle/nièce, grand-père/petite fille, etc etc.

Je me suis donc penchée sur la question, décidant de partir de 3 couples ou branches, et essayant de faire concorder les âges de reproduction afin d'être dans mes clous en terme d'éthique. Une fois mon schéma mis au point, il fallait trouver les individus correspondant, en me basant sur la future portée de Sambuca.

Ces individus devaient correspondre à certains critères, tant du point de vue santé que comportemental. Je reste dans l'optique d'adoucir le côté dominant de ma branche principale, il fallait donc impérativement éviter les familles aux rats très dominants ou comportant des AH. L'emploi de la consanguinité, même éloignée, est une première ici et il faut prendre en compte le fait que des soucis peuvent surgir. Dans un sens, cela permet de cibler et éliminer les soucis rapidement.

Je devais aussi jouer sur le côté résistance aux problèmes respiratoires, ainsi que l'absence de soucis oculaires. Je vais donc, dans un futur plus ou moins proche, incorporer du sang NAN (Les Rats Nanas), ABR (Au Bon Ragoot), RB (Rene Bastiaan) et LAD (L'Aspirine du Diablotin). Un récapitulatif des familles employées se fera ci-dessous, histoire de permettre aux éventuels adoptants et intéressés d'y voir plus clair.

Ce projet s'étend sur une durée de 3 ans ; par la suite, si tout a fonctionné, je devrais réfléchir à la poursuite de mon travail.

 

POUR LES ADOPTIONS, COMMENT CA SE PASSERA?

 

Dans un premier temps, les premières portées seront des purs croisements, aucune consanguinité, le risque de faire sortir des soucis de santé/comportement sera tout à fait normal par rapport à un autre accouplement lambda en France. La consanguinité ne s'opèrera qu'en fin 2014, il y a donc le temps de voir venir d'ici là.

La gestion sera donc la même que pour n'importe quelle portée : remplissage de formulaires, droit de reproduction au compte goutte à raison d'un maximum de 4 reproducteurs sur une portée, demande d'un suivi rigoureux des petits. Je devrais par contre prendre du temps pour choisir les petits qui me sembleront les meilleurs candidats, l'adoption se fera donc un peu plus tard, certainement autour de 8 semaines au lieu de 6. Les tarifs ne bougeront pas.

Par la suite, je risque de conserver une grosse partie de mes portées, ou les confier à des personnes proches qui m'auront inspiré confiance. Il n'y aura quasiment pas de droits de reproduction, le risque de "casse" plus important ne sera pas à négliger (même si je ne le souhaite pas, il faut rester lucide avec la consanguinité qui révèle les soucis enfouis par les croisements), et ça serait compréhensible que les adoptants ne veuillent pas prendre le risque d'adopter de tels rats. Je m'apprête donc à investir dans une seconde grande cage histoire de ne pas sur-peupler la Royale.

 

 

LES FAMILLES IMPLIQUEES

 

BRANCHE 1

NAN Carotène x ALC Sambuca Inferno Ice

 

FAMILLE NAN : NAN Carotène est issue d'une famille poursuivie depuis plusieurs années par Liha, qui a su reprendre sa famille en main quand il le fallait. Cette branche a un caractère super, un gabarit acceptable ainsi qu'une bonne santé et longévité générale. Issue de BUL Duchesse, les aspects à régler étaient les soucis respiratoires (qui au final se sont avérés environnementaux) et un surplus de gras.

En points forts, quasiment pas de tumeurs, caractère excellent et une bonne longévité allant souvent au-delà de 2 ans. Voici la page de liha concernant la branche de BUL Duchesse. L'apport de ce sang va permettre une fois de plus d'atténuer le caractère dominant de la branche ERT 51 via NAN Carotène qui est exemplaire à ce niveau.

Au sujet du diabète, qui est apparu à deux reprises chez des ascendants indirects de NAN Bavaria : BUL Troubadour, l'arrière arrière grand père maternel,  a eut 3 portées au total, le diabète n'est apparu que sur une seule de ces portées. Visiblement un soucis congénital, comme une erreur de codage au moment de la méiose de l'ovule. Il n'y a donc que très peu de risque de le voir réapparaitre.

FAMILLE ALC : ALC Sambuca Inferno Ice, descend de ERT 51 et RTI Tequila Paf, via ALC Yeni Raki. Les points forts sont un excellent gabarit, un comportement soumis envers l'homme bien que certains oncles soient indépendants. La génération de Yeni Raki a été secouée par le comportement très dominant des mâles (preuve que croiser deux dominants, ce n'est forcément l'idée du siècle...). J'ai donc entamé une procédure d'adoucissement par l'apport de partenaires calmes et non dominants de base. L'ajout d'IND Aquavit, et bientôt Carotène devrait enrayer ce soucis.

Un autre soucis concerne les yeux, notamment la cataracte. La famille de Carotène en est indemne, condition sinequanone, avec le peu de tumeurs apparaissant.

Concernant la branche de RTI Tequila Paf et la possibilité de soucis cardiaque, il y a effectivement eu deux cas d'insuffisants cardiaques (RTI Lilou et RTI Flocon). Tous deux ont été détectés jeunes par rapport à divers symptômes, comme une croissance en dent scie ou une faible résistance à l'effort. Une forte chaleur ont eu raison d'eux à des âges relativement jeunes. L'usage de la consanguinité par la naisseuse n'a pas fait ressurgir de soucis. Le croisement RDR Dimmu x RTI Nyx, bien que très risqué au vue des soucis cardiaques côté RDR, n'a également rien révélé, les descendants vont bien depuis 3 générations. Ce paramètre est à surveiller, l'emploi de rats exemptes de ses soucis sera plus que privilégier.

 

BRANCHE 2

ALC-ABR Limoncello x ALC Sambuca Inferno Ice

 

FAMILLE ABR :ALC-ABR Limoncello est issue de la portée en collaboration avec la raterie Au Bon Ragoot (goot) - ABR Whopper x POH Sangria. Le but ici était d'apporter un mâle à généalogie connue, suivie et en bonne voie de sélection pour Sangria, venant de Barcelone.

La génération de ABR Whopper est une réussite, tant sur le plan santé que comportemental. Une très bonne longévité, aucune tumeur à déplorer tant chez les mâles que les femelles (exception de ABR Tapas, mais à 23 mois on ne peut pas parler de tumeurs agressives), une longévité ayant pour moyenne 25 mois alors qu'elle était de 22 il y a deux générations.

Contrairement à ce qui pourrait être interprété, aucun problème cardiaque n'est à déplorer. Pour les personnes ayant entendu parler du syndrome du "gros coeur", je renvois au site de goot s'expliquant sur le sujet Cardiomyopathie

POH Sangria ainsi que sa soeur Manzana à la maison vont très bien. Elles approchent doucement des 2 ans, comme le reste de la fratrie toujours en vie et sans aucun soucis de santé.

FAMILLE ALC : Suite à la métrite de Bavaria Gold, la question d'une roue de secours en cas de non-guérison s'est très rapidement posée. Je devais jongler entre divers idées, comme rapatrier une soeur de Bavaria, ce qui aurait impliqué covoiturage, gardiennage, quarantaine et tout le reste. Quelque chose que je n'avais pas forcément envie de gérer dans l'immédiat, soucis personnels obligent. Et puis, Sambuca m'est apparue comme la solution la plus "viable" et sûre : gestante du premier coup, 8 ratons merveilleux qui dépassent toutes mes espérances, et elle n'a pas encore 12 mois. J'ai donc misé sur cette ratte, qui a eu droit à un repos de 2 mois entre le sevrage et la remise en saillie.

 

BRANCHE 3

RB Amsterdam Explorator  x LAD Luxembourg Black Lager

 

FAMILLE RENE BASTIAN : René Bastiaan est un éleveur professionnel, c'est à dire qu'il vit de sa passion des rongeurs et, même s'il s'y connait extrêmement bien, est avant tout vendeur. Cela fait maintenant plus d'un an que je discute avec lui de ses rats et que j'envisage d'adopter, s'en est suivi l'arrivée de RB Amsterdam Explorator en Décembre 2012.

Pourquoi adopter un rat de circuit pro alors qu'il y en a pleins de disponibles? Parce que ces rats ne me conviennent pas pour diverses raisons, que je ne vais pas forcément m'entendre avec les personnes les détenant, que je considère qu'ils n'amélioreraient pas forcément ma famille, etc etc.

Je ne cherche pas vraiment à me justifier, les rats RB ont un bon gabarit, sont sélectionnés en line et inbreeding depuis des générations, dans l'optique d'avoir des rats manipulables par tous. Certes les conditions de détention font que les rats importés vivent moins vieux et ont des soucis respiratoires à leur arrivée, mais globalement, les descendants de rats RB sont meilleurs que leurs parents sur tous les paramètres. Je préfère encore adopter un rat RB qu'un rat d'animalerie, je sais ce qu'il y a derrière et avec du bol je peux avoir la date de naissance et la photo des parents.

L'apport de sang RB apportera un peu de diversité génétique, un peu de sang neuf, qu'il me faudra coupler avec une ratte à généalogie et soucis connus pour équilibrer la balance.

FAMILLE LAD : la raterie L'Aspirine du Diablotin élève des rats depuis de nombreuses années également. Même si certaines pratiques d'élevage ne sont pas au goût de chacun, elle reste une bonne éleveuse avec de l'expérience, et l'appui d'autres éleveurs encore plus expérimentés. LAD Luxembourg Black Lager descend de lignées allemandes, réputées pour leur santé et caractère stable. Il n'y a pas de soucis de santé particulier qui méritent d'être évoqués, s'il y en a je serais prévenue en temps et heure. Black Lager est une moule comme sa mère, le côté dominant du grand-père paternel Anjou semble être enrayé. J'aviserai au moment de croiser avec mes branches, ce qui n'est pas encore pour tout de suite.

Cette demoiselle, si on se penche un peu sur sa généalogie, est un brin particulière, vis à vis du Harley, qu'elle porte. Le Harley, qu'on se le dise, ne m'intéresse absolument pas, et je ferais le nécessaire pour qu'il ne ressorte pas. Mais si malgré tout, c'est le cas, ils repartiront chez Diablotin. Je ne veux pas gérer cette variété qui demande beaucoup d'aménagements et de connaissances, je préfère encore m'occuper de mes soucis internes et ne pas m'en rajouter. Autant donc dire que si des Harleys fleurissent au gré de mes portées, ils ne seront pas à l'adoption.

Mise à jour : il semblerait que cet hymne à la gloire de Diablotin/Anjou intrigue... Je vais donc mettre à jour. Il est vrai que je ne regrette pas l'adoption de Black Lager, qui m'a donné en terme de longévité la meilleure portée que j'ai pu voir naître.

Néanmoins... Le spectre LAD assombrira toujours mon élevage, ainsi que d'autres. Je lui en veux à un point inimaginable de nous avoir prise pour des connes, avoir entaché notre image. Au final on a eu la monnaie de notre pièce, a savoir une demie douzaine (pour moi) de rats assassinés, empoisonnés au détergent (parce que c'est vrai, Un rat c'est con comme une brique, Ça va bouffer des bouchons imbibés, alors que des souris mangeant la même chose, ne vont rien avoir). 

A l'heure actuelle, elle n'aurait plus de rats. Mais on me rapporte que ses portées continuent... J'ose espérer que nos rats ne sont pas au final bien vivants, servant à alimenter encore sa folie de hoardeuse...