REGLES DE REPRODUCTION

 

 

 

 

Pour chaque race, il y a des critères spécifiques qui doivent être atteints en terme de maintenance et soins. Le club « Rattenschutz-und Zuchtbund e.V. » va réglementer divers points et tous les membres sans exception doivent avoir ce minimum d’exigence.

 

De plus, le club va donner des recommandations que les membres devront prendre en compte. Leur mise en œuvre est de la responsabilité de chaque éleveur.

 

Si les pratiques de reproduction affectent les principes de bases du bien-être animal, le club se réserve le droit d’expulser le membre concerné immédiatement sans remboursement des cotisations une fois payées.

 

Durant la rencontre générale, les dernières propositions peuvent être votées pour être inclues dans les règles de reproduction. Le superviseur de la reproduction et le juge peuvent donner des avis ou propositions d’amélioration.

 

 

 

1- Maintenance et Santé

 

 

Un traitement par un vétérinaire doit toujours être garanti pour les animaux malades, indépendamment de leur âge.

 

Il n’est pas permis d’utiliser un surplus d’animaux malades qui ne sont pas aptes à la reproduction comme animaux alimentaires ou les placer chez une personne susceptible de les utiliser comme nourriture.

 

Les animaux doivent avoir un logement approprié à leur espèce. Les boites de laboratoire et cages surpeuplées ne sont pas appropriées à la maintenance. Pour 3 animaux, la cage ne doit pas faire moins de 80 x 50 x 80 cm.

 

Les cages doivent être aussi propres que nécessaire et nettoyées au moins une fois par semaine.

 

Les animaux doivent toujours avoir accès à de l’eau fraiche, une alimentation appropriée et un abri pour se cacher.

 

Les animaux ne doivent pas manquer de contact humain.

 

Les animaux doivent être séparés par sexe.


 

 

2- Règles de Reproduction en Général

 

 

 

 

a- La Femelle

 

Le poids minimum pour la saillie est 300g (si la femelle n’atteint pas ce poids minimum, elle peut être présentée à un juge qui sera capable de dire si elle est ou non adaptée pour la reproduction. Dans ce cas, le score minimum doit être de 90 points).

 

La femelle ne doit pas avoir moins de 4 mois et plus de 8 mois si elle reproduit pour la première fois.

 

La femelle ne doit pas avoir plus de 11 mois pour une autre portée.

 

La femelle ne doit pas avoir plus de 2 portées dans sa vie.

 

Le temps de repos entre deux portées, du sevrage des ratons à la mise en saillie, doit être d’au moins 1 mois.

 

La femelle doit être en pleine forme, et dépourvue de parasites quand elle est reproduite. Elle doit avoir un bon tempérament. Elle ne doit être ni timide, ni agressive.

 

 

 

b- Le Mâle

 

Le poids minimum requis est de 500g (si le mâle n’atteint pas ce poids minimum, il peut être présenté à un juge qui sera capable de dire s’il est ou non adapté pour la reproduction. Dans ce cas, le score minimum doit être de 90 points).

 

L’âge minimum est de 5 mois (le club recommande 8-9 mois).

 

Le mâle doit être en bonne santé et dépourvu de parasites. Il doit avoir un bon tempérament et qualifié pour la reproduction. Il ne doit être ni agressif, ni timide.

 

 

 

c- Les Ratons

 

Les ratons doivent être en bonne santé et dépourvus de parasites quand ils partent dans leur nouvelle maison.

 

Il n’est pas permis de les utiliser, tuer ou donner comme animaux alimentaires.

 

Il n’est pas permis de décider d’offrir ou vendre un raton pour moins de 10€. On ne doit pas réduire le prix si un adoptant prend plusieurs animaux.

 

Les ratons doivent être élevés et nourris de manière appropriée. Ils doivent avoir une cage suffisamment grande et être manipulés.

 

Il est recommandé de vendre les ratons à un âge minimum de 5 semaines, mais attendre plus est conseillé. Généralement, les animaux ne doivent pas être vendus à un poids inférieur à 100g.

 

L’adoptant doit toujours pouvoir être capable de contacter l’éleveur et lui ramener les animaux dont il ne veut plus, sans remboursement, ou se faire aider pour trouver une nouvelle bonne maison aux animaux.

 

L’adoptant doit être informé qu’il peut aussi se tourner vers le club pour toute question ou problème.

 

En cas de désaccord entre éleveur et adoptant, le club doit en être informé ou questionné pour aiguiller.

 

Les animaux doivent être délivrés avec un contrat d’adoption, une carte d’identité et un certificat de bonne santé.

 

 

 

 

3- Pratiques d’Elevage

 

 

 

 

L’éleveur est obligé de notifier au superviseur de la reproduction toute anomalie congénitale (ex : mégacôlon, cécité) ou la suspicion de cette dernière. Une tendance élevée aux soucis respiratoires chroniques et/ou tumeurs doit également être notifié. Des dégradations similaire ou plus sévères d’un raton ou reproducteur doivent également être rapportées.

 

L’éleveur est obligé d’informer le superviseur de la reproduction d’infections, bactériennes ou virales. Si plus de 10% du cheptel meurt durant cette épidémie, l’éleveur est obligé de faire examiner ces animaux par un vétérinaire ou institut de pathologie. L’autorité compétente dans la North Rhine-Westphalia est le Veterinarische Untersuchungsinstitut à Krefeld. Le corps mort doit être remis à l’institut dans une boite réfrigérée, mais pas congelée. Vous devez y indiquer qu’un test viral et bactérien incluant un antibiogramme doit être effectué. L’animal décédé doit être amené à l’institut dans les 48h pour être examiné, et la chaine de froid ne doit pas être interrompue. L’examen coute 15€ en accord avec le tarif du NRW et doit être payé par l’éleveur lui-même pour protéger les autres animaux lors de futurs shows. Les résultats de l’autopsie doivent être présentés au superviseur de la reproduction ainsi qu’au président du club.

 

Chaque animal élevé et décédé avant 12 mois doit être notifié au superviseur de la reproduction avec la raison du décès.

 

Les animaux reproducteurs liés à des animaux porteurs de maladies génétiquement transmissibles ou suspectés d’avoir ces défauts (voir article a.) ne sont pas autorisés à être utilisés pour la reproduction.

 

Chaque portée est soumise à enregistrement et doit être rapportée au superviseur de la reproduction dans les 4 semaines. Un document de correspondance peut être téléchargé sur le site du club. Le document doit être rempli selon les faits.

 

Seuls les animaux avec une carte d’identité peuvent être vendus. L’éleveur remet cette carte d’identité au superviseur de la reproduction dans les 5 jours ouvrés après notification de la portée. Un délai plus long est possible dans des cas spéciaux, ou si les animaux destinés à la vente sont achetés à l’extérieur.

 

L’adoptant doit toujours pouvoir contacter l’éleveur pour toute question et retourner l’animal sans remboursement des frais payés, ou pour demander de l’aide pour lui trouver une nouvelle bonne maison.

 

L’adoptant doit être informé qu’il peut contacter le club pour toute question ou problème.

 

Dans le cas d’un désaccord entre éleveur et adoptant, le club peut en être informé ou demandé à l’aide.

 

Les animaux ne peuvent être vendus qu’avec un contrat d’adoption, une carte d’identité et certificat de santé.

 

Un éleveur ou une communauté d’éleveur n’est pas autorisé à avoir plus de 12 portées par an. Mais, si un éleveur ou communauté d’éleveur doit dépasser 12 portées dans le cadre d’un intérêt justifié, il doit en informer le superviseur de la reproduction et le président du club et payer 25€ de frais par portée excédentaire au club afin de justifier son statut d’éleveur non-commercial.

 

Toutefois, les animaux mort-nés, les césariennes et complications durant la mise-bas et l’élevage ne sont pas comptés dans le nombre maximum de 12 portées, mais doivent être notifiés au superviseur de la reproduction à des fins statistiques. Si les portées communautaires au sein du club doivent entrainer des frais, ils seront facturés à l’éleveur qui devra notifier cette portée au superviseur.


 

 

4- Pratiques d’Elevage Spéciales

 

 

 

 

a)     Rats aux yeux roses et rouges

 

Les rats aux yeux roses et rouges sont autorisés à reproduire seulement s’ils voient et qu’aucun souci oculaire n’est détectable. En cas d’incertitude concernant le handicap de l’animal, il doit être présenté à un vétérinaire (Note du club : accoupler deux animaux aux yeux rouges doit être évité si tout handicap est à prévoir).

 

 

 

b)    Rats Dumbo

 

Les rats Dumbos sont généralement acceptés dans le cadre de la reproduction. Mais la forme du corps et de la tête doit toujours être observée. Il est recommandé de toujours croiser avec des rats aux oreilles standards afin de ne pas produire de « sur-type ». En cas de doute, l’animal doit être amené en show et présenté à un juge. Le standard pour les oreilles dumbos est disponible dans le standard Allemand.

 

 

 

c)     Rats avec pelage Rex

 

Les rats au pelage Rex sont généralement acceptés dans le cadre de la reproduction. Mais la qualité de la fourrure de l’animal doit toujours être observée. Il est conseillé d’étudier le standard Allemand. En cas de doute, l’animal doit être pris en show et présenté à un juge.

 

 

 

 

5- Accouplements à Risque Interdits

 

 

 

 

a)     Accouplements Létaux

 

Cela concerne les accouplements Downunder + Downunder et Perle + Perle.

 

Les deux gènes mentionnés sont dominants. S’ils se rencontrent et produisent des ratons homozygotes pour ces caractères, ces derniers meurent toujours in utero. En général, ils sont absorbés par l’organisme de la mère. Dans certains cas, il est possible que des complications apparaissent durant ce processus. La mère n’est pas capable d’absorber le fœtus et s’empoisonne. Quand l’éleveur remarque quelque chose, il est souvent trop tard et la ratte meurt souvent d’empoisonnement. Un point spécial est donné au Perle qui est seulement visible sur le Mink et variétés assimilées, mais peut être présent sur les autres couleurs.

 

Pour cette raison, il est important en cas de doutes de reproduire les potentiels Perles avec du Mink ou variétés assimilées pour éviter le risque que le Perle soit présent et faire un accouplement létal. Le Downunder peut aussi être invisible, par exemple sur les animaux Unis. Quand le ventre de l’animal est totalement coloré, on ne peut pas détecter quel animal issu d’une portée avec un Downunder l’est ou non. Dans ce cas, un accouplement sûre est nécessaire (ex avec un animal Berkshire).

 

 

 

b)    Accouplements High White

 

L’appellation « marquage High White » concerne en premier lieu ceux avec une quantité de couleur minime, mais d’autres facteurs comme les flèches, les étoiles ou le Vairon sont pris en compte par cette appellation. Décisifs sont les modificateurs présents dans presque tous les marquages. L’Uni, Irish, Berkshire et Hooded sont considérés comme des marquages sains. Quand on accouple deux rats au marquage High White, on augmente le risque de mégacôlon. C’est une maladie incurable qui se dévoile vers 4 à 6 semaines de vie, les ratons développant un ventre fortement gonflé. Ces animaux meurent dans d’atroces souffrances, quand ils ne sont pas euthanasiés avant.

 

Le mégacôlon peut aussi apparaître lors d’accouplements sûrs, un 100% certain n’est jamais garanti, mais le risque peut être augmenté par ces accouplements et donc est interdit par le club.

 

 

 

c)     Rex + Rex

 

L’accouplement de deux rats Rex donne, à l’état homozygote, des ratons Double Rex, cette variété est considérée comme à bannir. Les animaux ont un pelage fin, clairsemé et fortement bouclé qui casse constamment et peut pousser sous la peau, entraînant des inflammations chroniques. Même les cils et moustaches sont bouclés, elles peuvent pousser dans la peau ou les yeux, et l’orientation du rat par le pelage ou les moustaches devient impossible. De plus, les rats utilisent pour communiquer leur pelage, et s’il est trop modifié, ils perdent une part importante de possibilité de communiquer.


 

 

 

 

6- Autres Variétés Bannies

 

 

 

 

De plus, la reproduction de variétés telles que le Manx ou toutes sortes de rats nus est bannie, comme le stipulent les réglementations du club.

 

Le gène Manx fait que les animaux ont de manière congénitale une queue absente, perdant ainsi une partie importante de leur corps pour escalader. La queue sert aussi pour la régulation de la température corporelle et une partie de la communication. Le rat est physiquement handicapé par l’absence de queue. Partiellement, même le squelette semble montrer des déformations.

 

Les rats Sphinx sont de vrais rats nus, ils n’ont de fourrure sur aucune partie du corps, ni cils ou moustaches. Nous ne pouvons parler encore en détails des problèmes résultant de cet état, mais nous tenons à souligner que la reproduction de cette variété est illégale en Allemagne, vis-à-vis du bien-être animal.

 

 

 

 

7- Détails Supplémentaires

 

 

 

 

Le Rattenschutz-und Zuchtbund recommande que chaque éleveur suive le standard Allemand et doit participer avec ces animaux reproducteurs actuels à un show par an. Chaque éleveur commençant son activité doit trouver un éleveur expérimenté comme mentor qui pourra l’aider à apprendre les bases de la reproduction du rat.

 

A l’opposé, chaque éleveur est obligé d’accepté la requête d’agir comme mentor. Si cela est difficile, le président du club doit en être informé afin qu’il puisse rapidement chercher un remplaçant. Aucun nouvel éleveur ne devrait pas rester seul avec ses questions quand il s’investit pour combler ses lacunes.

 

S’il est prouvé qu’un éleveur viole ses contrats, cela entrainera son expulsion immédiate du club.

 

Les éleveurs s’engagent à avoir un site web pour présenter clairement leur élevage aux gens extérieurs et à mettre à jour régulièrement leurs pages. En outre, chaque éleveur est obligé de tenir informé le responsable de la page du club des récompenses obtenues par ses rats en show pour en informer le public de la réussite de ces membres.